Qu'il s'agisse d'une assurance pret immobilier maif, bnp, société générale, credit agricole, mgen ou cnp, pensez à lire attentivement les conditions pour bien choisir

Espace client
Mot de passe oublié

Assurance de prêt
Nos conseils pour bien choisir son assurance crédit

Comprendre un contrat d’assurance de prêt n'est pas toujours simple !
Nous vous proposons ci-dessous de suivre ces conseils pour être sûr de ne pas faire d'erreurs dans le choix de votre assurance emprunteur.

Faire le choix d'un assureur de qualité

Bien choisir son assureur est primordial. La Compagnie d'Assurance doit être solide financièrement et avoir un historique dans le métier. Faites attention lorsque vous choisissez un nouvel assureur sur le marché, peu connu et avec une solidité financière limitée.
L'assureur c'est aussi : un service après vente, un service administratif réactif, une tarification attractive ...
Patrimea a choisi des assureurs de renom comme April, Alptis, La mondiale ou Cardif.

Bien choisir son courtier en assurance de prêt

Le courtier a un rôle de conseil et d'accompagnement dans le choix de votre assurance de prêt immobilier. Son rôle est de vous apporter de l'information sur les garanties, sur les options, sur les modalités d'indemnisation et sur les tarifs. Il sera sans nul doute plus compétent qu'un conseiller bancaire dont le métier n'est pas de vendre des assurances de prêt.

Dans le cas où le courtier venait à disparaître ou à vendre sa société, cela n'aura pas d'impact pour vous car votre contrat d'assurance de prêt est signé avec la Compagnie d'Assurance et non avec le courtier. C'est la Compagnie d'Assurance qui gère votre contrat d'assurance de prêt et qui paiera une indemnisation en cas de sinistre.
 

Tout savoir sur les garanties

Si vous choisissez de souscrire une assurance de prêt déléguée, votre banque va mettre en avant que cette assurance doit offrir les mêmes garanties. Les assurances de prêt déléguées proposées par des courtiers offrent des garanties équivalentes voire même supérieures à celles de banques.
N'oublions pas que c'est le métier d'une Compagnie d'assurance que de proposer des assurances de prêt ! Le métier d'une banque n'est-il pas de prêter de l'argent ?
Avant de souscrire, assurez vous d'avoir bien compris et étudié les garanties de votre contrat.
Exemple sur la Garantie en cas d’Arrêt de travail (ITT) ou Invalidité Permanente Totale (IPT) où un certain nombre de points sont à vérifier :

  • La définition de cette garantie

Lisez attentivement les conditions générales du contrat. La définition la plus sécurisante pour l'assuré consiste à définir l’arrêt de travail par le fait que l’assuré ne peut plus exercer « sa » profession et non pas « toute » profession.

  • Le mode de prise en charge annoncé

  • Certaines assurances de prêt optent pour une exonération des cotisations arrêt de travail lors d’un sinistre. Cette solution peut s'avérer intéressante

Ne pas négliger les options

La plupart des contrats d'assurance de prêt propose des options. Ces options peuvent s'avérer très intéressantes et à ne pas négliger. Pour n'en citer que quelques unes : option protection chômage, option revente, option privilège, option Décès Plus pour les professions libérales médicales spécialisées. Selon votre profil, votre situation et vos besoins à venir, ces options pourront y répondre.

Votre situation actuelle sera certainement différente dans quelques années d'où l'importance de prendre en compte ses options même si elles ont un coût.
 

Comparer les tarifs

L'assurance de prêt la moins chère n'est pas forcément la meilleure assurance de prêt.
En effet, vous devez tenir compte des garanties et options proposées. Cependant, à garanties et options équivalentes, n'hésitez pas à comparer les tarifs.

Généralement, les prix sont très proches voire identiques car les Compagnies d'Assurance affichent les mêmes tarifs à tous les courtiers. Si vous comparez les tarifs des assurances de prêt sur internet,par exemple, ne comparez pas les contrats entre eux mais comparez les contrats proposés par des Compagnies d'Assurance différentes.

Un principe reste vrai : l'assurance de prêt déléguée chez un courtier est généralement moins chère que dans votre banque avec des garanties équivalentes ! (sauf en cas "d'assurance de prêt immobilier bancaire de groupe" qui mutualise les risques et est attractive pour les seniors de plus de 50 ans)

Prévoir l'avenir en vérifiant les durées et modalités d'indemnisation

Vous devez certaines vérifications avant de souscrire une assurance de prêt immobilier.
Renseignez vous sur les durées d’indemnisation notamment pour la garantie arrêt de travail. Certains contrats d'assurance emprunteur limitent l’indemnisation à 3 ans.

Vérifiez aussi le mode d’indemnisation proposé par le contrat en cas d’arrêt de travail. 2 modes existent :

  • Le maintien de revenu : l'assurance de prêt n'indemnise que la différence entre les indemnités journalières versées par votre organisme social et votre salaire habituel

Exemple : La mensualité de votre crédit est de 1.000 €. Votre salaire net est de 4.000 €. Si vous êtes en arrêt de travail, la Sécurité Sociale vous indemnisera sur la base de vos trois derniers mois de salaires. Si votre employeur complète intégralement la différence, l’assurance de prêt n’interviendra pas dans la compensation du préjudice subi.

  • La prise en charge de la mensualité : votre contrat d'assurance de prêt immobilier prend en charge la totalité de votre mensualité de crédit dans la limite du montant assuré

Exemple : Votre mensualité de crédit est de 1.000 €. Si vous êtes en arrêt de travail et que la sécurité sociale et votre employeur maintiennent votre salaire mensuel, votre assurance de prêt prendra en charge les 1.000 € de votre mensualité de crédit. Un avantage non négligeable !

Ne pas oublier de lire les exclusions

Cette liste (jointe dans les conditions générales contractuelles) est généralement longue et peu lue. Nous vous conseillons de la lire attentivement pour éviter les mauvaises surprises. En plus des exclusions "générales" (liées aux risques de suicide, de guerre ou de cas de force majeur), vous devez connaitre les limitations de garanties.

Dans un nombre important de contrats, vous noterez des limitations ou exclusions des garanties pour des affections disco-vertébrales (type "mal de dos") ou des maladies de type psychique, nerveuse, psycho-neurologique, psychosomatique, psychiatrique, névrotique, y compris les dépressions et les états dépressifs de toute nature, les aliénations mentales, les troubles de l’alimentation, les troubles de la personnalité et/ou du comportement, les fibromyalgies et syndromes de fatigue chronique.

Pour les seules garanties Incapacité Temporaire Totale de travail et Invalidité Permanente Totale de Travail : Les professions artistiques (acteur, artiste-peintre, dessinateur, musicien, metteur en scène et toutes les professions de la production et du spectacle), antiquaire, brocanteur, sculpteur, souffleur de verre, moniteur de ski peuvent être amenées à compléter un questionnaire métier. L’assureur se réserve le droit de n’accepter l’assuré qu’à des conditions particulières (tarifications sur mesure, exclusions, limites de garanties…) ou de le refuser.

Il en va de même pour des professions en environnement naturel dangereux (aviation, hotesse de l'air, stewart, personnel navigant commercial ou technique, personne travaillant sur une plateforme offshore ou onshore, géophysicien) ou impliquant un risque pays (médecin sans frontière, cameraman, reporter photographe) ou de sécurité (armée, convoyeurs de fonds, détective, garde de sécurité, garde du corps, gendarmerie, police, pompiers, vigiles).

Si vous êtes contrôleur aérien, pilote de ligne, mannequin, ou que vous faites partie d'une profession à risque,  n'hésitez pas à nous contacter pour une assurance de prêt prenant en compte votre métier ou vos occupations extra-professionnelles.