Espace client
Mot de passe oublié

FIP Corse : Avis sur la souscription du placement

16

Note de : 80 sur 100 basée sur 16 votes.

80% sur 16 votes
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article
 

Pour réduire votre impôt sur le revenu de 38%, l'investissement dans un FIP Corse est une opportunité à considérer.

Introduit par la loi de finances de 2007, le FIP Corse est un fonds d'investissement de proximité, investi à hauteur de 70% au moins de son actif dans des PME situées en Corse.

La partie du fonds non investie en Corse est placée sur des supports diversifiés : sicav monétaires, obligataires ou billets de trésorerie avec une limite de 20% de l'actif en investissement en sicav actions.

La stratégie d’investissement des fonds est entièrement tournée en faveur du développement des PME de proximité.


Qui peut souscrire ?

Les avantages fiscaux du FIP Corse sont réservés aux contribuables domiciliés en France. Les non résidents ou expatriés ont donc un intérêt très limité à souscrire puisqu'ils ne pourront pas bénéficier de la réduction d'impôt. D'autres solutions existent pour une réduction d'impôt.
 

Quelle est la réduction d'impôt sur le revenu ?

La réduction d'impôt sur le revenu est de 38% du montant souscrit (hors droit d'entrée) pour l'année de souscription.

Le montant maximum de souscription (hors droits d'entrée) par an est de :

  • 12.000 € pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés
  • 24.000 € pour les contribuables mariés ou liés par un Pacs, soumis à une imposition commune.
     

La réduction d'impôt annuelle maximale est donc de :

  • 4.560 € pour une personne seule (12.000 € x 38 %)
  • 9.120 € pour un couple (24.000 € x 38 %)

La réduction d'impôt sur le revenu obtenue est prise en compte dans le calcul du plafonnement global des niches fiscales. Celui-ci est fixé à 10.000 € en 2014.

De plus, les parts du FIP Corse sont exonérées sur les plus-values éventuelles au delà de 5 ans de détention (hors prélèvements sociaux).

Exemple : Monsieur Dupont, domicilié en France et célibataire, investit 10.000 € (hors droits d'entrée) dans un FIP Corse. Il aura une réduction d'impôt de 3.800 € sur ses revenus 2014 déclarés en 2015.
 

L'argent est-il disponible ?

Le souscripteur doit conserver les parts du fonds pendant 5 ans au minimum à compter de la souscription s'il veut conserver le bénéfice de l'avantage fiscal. Seuls les cas de décès, invalidité ou licenciement du porteur de parts ou de son conjoint soumis à une imposition commune ne viendront pas remettre en cause l'avantage fiscal lors de la vente avant les 5 ans.

Cependant, l'épargnant peut revendre ses parts à tout moment avant les 5 ans avec la perte de l'avantage fiscal obtenue au moment de la souscription.
 

Le capital est-il garanti ?

Le FIP Corse, qui investit dans des entreprises non cotées de taille moyenne, n'offre pas de garantie en capital. Il constitue une diversification du patrimoine couplée à un avantage fiscal avec une perte en capital possible à la liquidation du fonds.
 

Quelle performance attendre sur la durée ?

Le FIP Corse est un fonds d'investissement de proximité avec un historique récent (les premiers fonds ont été lancés en 2007). Aucune dissolution n'a encore été constatée.

Cependant, en lisant l'article sur l'évolution des valeurs liquidatives des FIP Corse, vous aurez une vision intéressante de la performance des FIP Corse depuis leur création.


L'avis de Patrimea sur le FIP Corse

Faut-il souscrire à un FIP Corse ?

Avec un avantage fiscal de 38% de réduction d'impôt sur le revenu, le contribuable est en droit de s'interroger sur l'opportunité d'investir dans un FIP investi en Corse. Attention tout de même de prendre en compte le plafonnement des niches fiscales fixé à 10.000€. Cet avantage fiscal procure un coussin de sécurité important en cas de moins-value sur les parts. Certes, ce coussin est en baisse constante depuis plusieurs années mais il reste encore important par rapport à des placements type FIP ou FCPI investis sur le territoire métropolitain.

Nous sommes positivement surpris par l'évolution des valeurs liquidatives des parts du panel de FIP Corse choisi. En effet, les parts sont en baisse modérée tout en sachant que les performances des premières années sont par nature négatives ("courbe en J"). Il est donc envisageable que certains épargnants puissent retrouver leur capital à la sortie voire une légère plus value. En considérant un avantage fiscal entre 50% et 38% selon les années, l'opération peut s'avérer rentable. Attendons tout de même de voir les conditions de sortie des premiers FIP !

Les points à surveiller lors de l'investissement dans un FIP Corse sont le risque de perte en capital, la faible liquidité des parts couplée à une incertitude sur le timing de dissolution du fonds et l'évolution de l'économie de l'Ile de Beauté. Nous vous conseillons donc de diversifier sur plusieurs FIP et d'être attentifs sur les secteurs d'activité dans lesquels les FIP vont investir.


Recevoir la documentation et le bulletin de souscription sur le FIP Corse

Veuillez saisir les caractères tels qu'ils figurent dans l'image ci-dessous.
* champs obligatoires

En application des dispositions de la loi 78-17 du 6/1/78 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les données individuelles recueillies s'accompagnent d'un droit d'accès et de rectification accessible auprès de "Patrimea" par courrier ou par mail : contact@patrimea.com. Patrimea n’a pas la permission de prendre contact avec des citoyens ou des résidents des Etats Unis. Nous vous remercions de votre compréhension

blog comments powered by Disqus