Espace client
Mot de passe oublié

Brexit et gestion pilotée : Les recommandations de Patrimea

2

Note de : 100 sur 100 basée sur 2 votes.

100% sur 2 votes
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article

Le contrat d'assurance vie Patrimea Premium dispose d'une gestion pilotée avec un seul et unique profil Patrimonial Flexible.

Avec l'annonce d'une sortie du Royaume Uni de la Zone Euro, la volatilité et les craintes sur les marchés se sont accentuées, nous vous présentons nos recommandation pour gérer au mieux cette période d'incertitude.

Pour appréhender au mieux les conséquences économiques ou pour votre patrimoine, merci de consulter l'article : Brexit : Conséquences pour votre argent et épargne.

Considérations générales

On peut raisonnablement penser que le Brexit va conduire aux conséquences suivantes pour les marchés financiers :

  • Ecartement probablement durable des différences de taux sur la dette de l’Europe périphérique contre la dette allemande avec un risque sur la dette française
  • Accélération et accentuation du quantitative easing BCE notamment pour éviter le risque de contagion aux pays périphériques
  • Derating durable des actions Europe et Zone Euro au profit des USA et éventuellement l’Asie (y compris le Japon), et d’une façon générale des actifs financiers liés à l’Europe domestique au profit de ceux liés à l’économie mondiale
  • Au sein des actions Européennes, sous performance des marchés et compartiments les plus risqués : Europe du Sud, banques, assurances et cycliques domestiques (exposées à la consommation domestique et biens d’équipement) des petites et moyennes valeurs
  • Accès de faiblesses de l’euro contre le dollar, sans pour autant parier sur une forte baisse compte tenu de la politique attendue de la Fed avant le Brexit, et qui va très vraisemblablement intégrer le Brexit dans sa politique à venir

 

Tendances à  venir

Nous nous gardons de donner des pronostics hasardeux sur les hausses ou baisses à venir des indices actions.

Le risque de la situation est la contagion de l’évènement à la confiance des entreprises et des ménages de la Zone Euro, soit directement soit par des biais « sociaux-politiques « (montées des discours alarmistes, populistes, …). De façon factuelle les supports importants sur l’EuroStoxx 50 (niveau de 2780 actuellement) et le S&P 500 (2035) sont les suivants :

  • S&P 500 : 2020 - 2030, soit le niveau actuel, 1995 (moyenne mobile 1 an), 1870 (support du canal haussier depuis 2009), 1820 (plus bas de février)
  • EuroStoxx 50 : 2780 soit niveau actuel, qui est le support du canal haussier depuis 2012, 2650 (plus bas de février 2016), 2580 (support du canal baissier depuis mars 2015)

 

Convictions

Dans ces conditions voici comment nous voyons les thèmes ou fonds qui peuvent profiter ou au contraire souffrir de la situation en absolu ou en relatif vs la même classe d’actif sur l’Europe:

Profiter

  • Actions USA tous styles
  • Actions Scandinaves, actions Europe croissance internationale (type Renaissance Europe, DNCA Europe Growth)
  • Actions mines d’or
  • Fonds micro caps, par leur éloignement des flux mais aussi leur positionnement sur des business models de niche peu sensibles à la macro peuvent bien résister mais on sait que cette thématique peut également souffrir en stress de marché

Souffrir

  • Obligations : fonds exposés au secteur financier, la dette périphérique, les fonds de dette d'entreprise haut rendement domestique à bas rating (concentration sur la classe B), soit les fonds à échéance actuellement en circulation; la gamme H2O très négativement impactée par la baisse des taux d’Etat (sensibilité négative sur toute la gamme sauf multibonds (simplement sous exposée)) et à la dette périphérique, que ne compensera que faiblement la remontée du dollar
  • Actions : actions Europe Value risquée (DNCA Value Europe, R Convictions, Alken European Opportunities, les small et mid caps, plus sensibles aux thèmes macroéconomiques que les micro caps, peuvent souffrir, surtout celles cycliques ou offensives (Pluvalca)

 

Recommandations d’investissement

Nous pensons qu’il faut distinguer 2 cas de figure en gestion pilotée :
 
Portefeuilles actuellement sous exposés en actions et nouveau cash où il peut être intéressant de renforcer ou d’entrer aux niveaux actuels, en 4 points :

  • Point de support, en cas de non franchissement à la baisse, ça reste une base de rebond
  • Justification en fondamental : pas de contagion sur la confiance des agents, poursuite du redressement de la croissance en Zone Euro, baisse de l’euro positive pour les bénéfices
  • Véhicules à privilégier : Actions Europe croissance, actions USA Value, actions Asie défensives et fonds à performance absolue et obligataires
  • Faire 25 à 35% de l'arbitrage souhaité, pas davantage pour le moment


Portefeuilles perçus comme trop exposés en actions et nécessité de réduire les positions :

  • Trop tard dans l’immédiat; attendre le franchissement à la baisse des supports ci-dessus pour opérer 
  • Sortir en premier lieu les fonds ou types de fonds les plus risqués cités dans la partie "considération générale".

 

blog comments powered by Disqus