Espace client
Mot de passe oublié

Assurance vie 2017 : Comparatif Taux et Rendement 2016

1

Note de : 100 sur 100 basée sur 1 votes.

100% sur 1 seul vote
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article

Dans le contexte de taux bas observé depuis plusieurs mois maintenant, les rendements des contrats d'assurance vie en 2016 ont été revus à la baisse.

Cette année a également connu d'important changements en matière d'assurance avec les nouvelles directives mises en place afin de protéger la stabilité financière du secteur.

Taux assurance vie 2016

Les rendements affichés sont nets de frais de gestion mais avant fiscalité de l'assurance vie et prélèvements sociaux.
 

Assureur

Contrat

Rendement 2016

AFER (AVIVA)

Contrat AFER
 
+2,65%
 
AG2R La Mondiale

Mondiale Vivepargne
 
De +1,86% à +2,10%
 
ALLIANZ VIE

Gaipare Selectissimo
 
+2,90%
 
APICIL

Frontière Efficiente
Liberalys Vie
Bourse Directe Vie
 
+2,20%
+2,20%
+2,30%
 
AXA
Cler (Agipi)
 
+2,25%
 
CARAC

CARAC Profileo
 
+2,45%
 
GENERALI


Fonds Eurossima
  • Linxea Vie
  • Boursorama-vie

Fonds Netissima
  • ING Direct Vie
 

+2,25%
+2,25%



+2,65%

ORADEA VIE

Patrimea Premium
 
De +1,90% à +2,40%
 
SPIRICA
Netlife / Epargne Evolution
  • Fonds Actif Général
  • Fonds EuroSélection
  • Fonds NéoEuro Garanti
  • Fonds Euro Allocation Long Terme
 

  • +2,01%
  • +0,49%
  • +1,82%
  • +3,04%
 
SURAVENIR

Fortuneo Vie / Linxea Avenir / Mes Placements Retraite
  • Suravenir Rendement
  • Suravenir Opportunité

Serenipierre
 


  • +2,30%
  • +3,10%

+3,60%
 
SWISSLIFE

Titres@vie
Darjeeling
 
De +2,20% à +2,70%
De +2,20% à +2,70%
 

 
Baisse des rendements des Fonds Euros

Après une première baisse des rendement des fonds euros en 2015, on s'attend à une diminution moyenne de l'ordre de 0,50% sur l'année 2016.

L'explication tient de la composition de ces fonds à capital garanti. En effet, à majorité investis sur les obligations d'entreprises et d'Etat (OAT), les fonds euros sont fortement corrélés aux taux d'emprunt à long terme des différents pays de la Zone Euro notamment.

Si les anciennes obligations continuent à rapporter de bons rendements, celles-ci s'éteignent petit à petit et laissent place aux nouvelles obligations achetées à des taux historiquement bas ces dernières années (0,10% pour l'OAT 10 ans français, OAT 10 ans allemand passé en territoires négatifs en 2016).

Mécaniquement, les contrats d'assurance vie voient donc leurs fonds euros diminuer dans ce contexte de taux bas.

 

Nouvelles directives en matière d'assurance

Loi Sapin 2

Afin de préserver la stabilité du système financier ou de prévenir des risques représentant une menace grave pour la situation financière de l'ensemble des assureurs, l'article 21bis de la loi Sapin 2 dispose que le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) pourra désormais :

  • Moduler les règles de constitution et de reprise de la provision pour participation aux bénéfices
  • Limiter temporairement l'exercice de certaines opérations ou activités, y compris l'acceptation de primes ou versements
  • Suspendre ou restreindre temporairement la libre disposition de tout ou partie des actifs
  • Suspendre, retarder ou limiter, pour tout ou partie du portefeuille, le paiement des valeurs de rachat, la faculté d'arbitrages ou le versement d'avances sur contrat
  • Limiter temporairement la distribution d'un dividende aux actionnaires, d'une rémunération des certificats mutualistes ou paritaires ou d'une rémunération des parts sociales aux sociétaires

 
Ces dispositions pourront être prises par l'organe de surveillance pour une période de 3 mois renouvelable une fois.

Le 1er point impacte tout particulièrement les rendements des fonds euros. En effet, chaque assureur peut affecter une partie des bénéfices aux réserves puis la redistribuer dans un délai de 8 ans aux assurés.

Le fait que le HCSF puisse désormais moduler cette provision a poussé les assureurs a augmenter leur provision pour participation aux bénéfices et donc offrir un rendement plus faible à ses assurés.


Décisions prises par les assureurs

Garantie partielle du capital

De manière à répondre à la baisse de rendement de leurs fonds euros, de nombreux assureurs ont pris la décision de modifier les conditions d'investissement sur les fonds à capital garanti de leur(s) contrat(s).

Désormais, les fonds euros de l'assureur Spirica (Groupe Crédit Agricole) offrent une garantie de capital sur les sommes nettes de frais (soit seulement après prise en compte des frais de gestion annuels). De fait, l'assureur a plus de liberté pour affecter une plus grosses partie de l'épargne à la partie "coussin" des fonds dynamiques de son contrat et ainsi prétendre à de meilleures performances sur la durée.

Minimum d'investissement en UC

La majorité des assureurs exige désormais un minimum d'investissement sur la part en unités de compte lors de chaque versement (initial, complémentaire, ou programmé) ou arbitrage au sein du contrat. C'est ainsi le cas d'Apicil (minimum de 30% en UC), Spirica (minimum de 25% en UC).

A noter que le contrat Patrimea Premium (assuré par Oradéa Vie) offre toujours la possibilité d'investir à 100% en fonds euros.

 

blog comments powered by Disqus