Espace client
Mot de passe oublié

De retour d'une assemblée générale d'un GFV à Bordeaux

3

Note de : 100 sur 100 basée sur 3 votes.

100% sur 3 votes
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article

Nous prenons la plume ce jour pour partager notre expérience de notre première assemblée générale (AG) d'un Groupement Foncier Viticole (GFV) à Bordeaux dont nous sommes devenus associés en début d'année 2017,

Mon mari et moi avons acquis depuis peu une part d'un GFV à Saint Émilion. L'assemblée générale a été pour nous un premier contact avec la production viticole des célèbres crus de cette appellation.

Ce placement « plaisir » a été pour nous une découverte très enrichissante.

Jean- Michel le propriétaire exploitant nous a accueilli chaleureusement le samedi 10 juin. La matinée très chaude et ensoleillée a débuté par une randonnée de deux heures (facultative!) dans le vignoble.

Nous étions une dizaine de personnes .Quelle merveille pour nous qui venons d'un département de bocages.

 
Jean-Michel nous a guidé à travers les chemins et a partagé ses connaissances sur la vigne, le vin , la récolte et les châteaux. C'est un passionné érudit et captivant : Un vrai livre ouvert !

A midi, nous avons retrouvé les autres associés au château, une bâtisse du XVIIIème siècle qui a été rénovée dans un style contemporain de très bonne facture, pour partager un délicieux repas conviviale composé de salades et de grillades. Nous avons bien sûr dégusté les vins du château : Vin blanc, vin rosé et vin rouge (Saint Émillion millésime 2014). Les vins dégustés ont fait l'unanimité auprès de l'ensemble des convives.

En début d'après-midi, s'est déroulée l'assemblée générale proprement dite.

Jean-Michel nous a expliqué dans les détails le fonctionnement d'un GFV. Il nous a présenté son cousin et associé Jean-Noël (qui était présent) et Chantal (que nous n'avons pas rencontrée) qui a vendu au Château son chais situé à proximité et ses vignes;

Pour obtenir l'appellation Saint Émilion, il est obligatoire que le chais se trouve à proximité du château.

Il nous a informé des travaux à venir. La rénovation et l'isolation du chais est le prochain « gros chantier » pour lequel la difficulté est de trouver une entreprise qui pratique des tarifs raisonnables, ce qui semble rare dans cette région réputée riche. Ensuite chacun a pu poser ses questions.

Après un moment de détente et un verre d'eau (il faisait plus de 30°), un groupe accompagné de Jean- Noël s'est rendu au village de Saint Émilion pour assister à la Jurade pour une cérémonie d'intronisation . Cette année Alexandra Lamy était à l'honneur.

L'autre groupe a visité le chais avec Jean-Michel qui a su par ses connaissances nous transmettre sa passion du vin.

Ce moment passé à écouter le propriétaire fut très instructif. Notre regard sur le vin à changer et nous ne boirons plus de vins de Bordeaux de la même façon.

La soirée s'est terminée autour d'un repas gastronomique préparé par un jeune chef cuisinier qui se déplace chez le client. L'excellent banquet était accompagné des meilleurs vins et en particulier un Saint Émilion Grand Cru de 2009 qui fait parti de la dotation distribuée aux associés du GFV. Il a conquis le palet de tous les présents.

Nous garderons un très bon souvenir de cette journée conviviale, décontractée et enrichissante (intellectuellement et gustativement). Chacun est reparti avec sa dotation en bouteilles (18 bouteilles par an) et bien décidé à faire partager son expérience à ses amis et à revenir l'année prochaine. 

Merci à Martine et Jean-Pierre L d'avoir pris de le temps de nous raconter cette belle journée.
L'équipe de Patrimea.

 

Par ailleurs, nous vous indiquons qu'il est toujours possible d'acheter des parts de ce GFV à Saint Émilion. Ce placement plaisir est accessible puisque le prix de la part est de 5.300€ (tous frais compris). Le prix à payer pour devenir vigneron en herbe !


 

blog comments powered by Disqus