Espace client
Mot de passe oublié

Assurance vie 2018 : Quel rendement 2017 pour vos contrats ?

2

Note de : 100 sur 100 basée sur 2 votes.

100% sur 2 votes
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article

Comme chaque début d'année, les assureurs publient les taux de rendements de leurs fonds en euros. La tendance reste à la baisse mais la baisse est moins marquée que les années précédentes pour certains contrats.

L'année 2018 marquera un tournant pour l'assurance vie.

Elle connait un bouleversement fiscal avec l'apparition du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) à 30% venant ainsi remettre à plat et simplifier l'imposition en cas de rachat sur un contrat ouvert ou des versements effectués après le 27 septembre 2017.

Taux de rendement 2017 des fonds euro

Les rendements affichés sont nets de frais de gestion mais avant fiscalité de l'assurance vie et prélèvements sociaux.
 

Assureur

Contrat

Rendement 2017

AFER (AVIVA)
Contrat AFER +2,40%
ACTIPLUS
Macif (Mutavie) +1,8%
ALLIANZ VIE
Gaipare Selectissimo +2,65%
APICIL
Frontière Efficiente
Liberalys Vie
+2,1%
+2,1%
AXA
Cler (Agipi) +2,1%
CARAC
Profileo +2,1%
GENERALI
Fonds Eurossima
Fonds Netissima
+1,77%
+2,1%
ORADEA VIE
Patrimea Premium De +1,85% à +2,35%
SPIRICA

Netlife / Epargne Evolution

- Fonds Actif Général
- Fonds EuroSélection
- Fonds NéoEuro Garanti
- Fonds NéoEuro Garanti2
- Fonds Euro Allocation Long Terme



+2%
+1,88%
+2,1%
+2,22%
+3%

SURAVENIR

Ethic Vie

- Suravenir Rendement
- Suravenir Opportunités

Serenipierre



+2%
+2,8%

+3,40%

SWISSLIFE
Titres@vie
Darjeeling
+1,8%
+1,8%

 
Baisse des rendements des fonds en euros

Après une première baisse des rendement des fonds euros en 2015 et 2016, le rendement moyen 2017 devrait s'établir autour de +1,5% soit une baisse de l'ordre de 0,3% par rapport à l'année passée.

L'explication n'a pas changé et tient de la composition de ces fonds, essentiellement en obligations d'entreprises et d'Etat (OAT). Celles-ci se sont maintenues à des niveaux bas en 2017. Certaines ont même connu des rendements négatifs comme le bund allemand. Dans ces conditions, il est extrement difficile pour un assureur d'investir les fonds collectés à des taux de rendement supérieur à l'année passée.

Cependant, au regard des chiffres publiés, il est à noter la bonne résistance de certains fonds en euros. Il semble révolu le temps où la FFSA (Fédération Français de l'Assurance) et l'ACPR demandaient d'une voie commune une modération des rendements. En 2017, la baisse est contenue pour les meilleurs et au vu de la lenteur de la publication de ces chiffres, il ne serait pas surprenant que des ajustements de dernière minute soit opérés et ce, pour rester compétitif !

Le temps de la guerre des rendements n'est pas encore révolu et quoiqu'en disent certains experts, le fameux taux reste une valeur scrutée par les épargnants. Source de déception ou de satisfaction, il contribue toujours à certains comportements de collecte ou de décollecte !

 

Nouvelle fiscalité : Le changement 2018

Le PFU bouleverse tout

Après avoir eu la loi Sapin 2 en 2017, l'assurance vie nous réserve toujours des surprises et cette année, elle est de taille !

2017 a été une année d'élection présidentielle et elle a apporté son lot de modifications législatives. L'assurance vie n'a pas été épargnée avec une nouvelle fiscalité sur les rachats.

Pour tous les contrats ouverts ou tous les versements effectués après le 27 septembre 2017, la taxation sur les rachats partiels ou totaux est soumise à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% incluant la CSG & CRDS.

L'ensemble des changements fiscaux est décrit sur la page dédiée à la fiscalité de l'assurance vie en 2018.


Rappel sur les évolutions produits

Garantie partielle du capital

Pour répondre à la baisse de rendement des fonds en euros, certaines compagnies d'assurance vie ont décidé de modifier les conditions d'investissement sur les fonds à capital garanti.

Les garanties sont maintenant exprimées nettes de frais de gestion. Ainsi, le capital n'est plus garanti à 100% mais il est garanti frais de gestion annuels déduits. Cette mesure a été prise afin d'anticiper des rendements pouvant être inférieurs au montant des frais de gestion mais aussi pour offrir une plus grande latitude d'investissement au sein de l'enveloppe du fonds à capital garanti.

L'assureur exige de verser sur les unités de compte ?!

Nombreux sont les contrats où il est désormais impossible d'investir à 100% en fonds en euros à capital garanti.

Mais pourquoi cette contrainte ?

L'assureur veut limiter les versements sur le fonds en euros pour éviter une trop forte baisse du rendement. Investir dans le fonds en euros, c'est obliger l'assureur à investir cet argent et donc acheter des obligations dont le rendement est bas.

Ainsi, en imposant des unités de compte lors de toute ouverture ou versement, revient à éviter une trop forte dilution du rendement. Cette mesure vise donc principalement à protéger les souscripteurs existants. C'est ainsi le cas d'Apicil (minimum de 30% en UC), Spirica (minimum de 25% en UC).

A noter que le contrat Patrimea Premium (assuré par Oradéa Vie) offre toujours la possibilité d'investir à 100% en fonds en euros.

 

blog comments powered by Disqus