Espace client
Mot de passe oublié

SCPI AEW Ciloger : les conséquences de la crise COVID-19

1

Note de : 100 sur 100 basée sur 1 votes.

100% sur 1 seul vote
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article



Patrimea vous fait part de la vision du Groupe AEW Ciloger sur le Covid19 et son impact sur ses produits d’investissement immobiliers.

Existant depuis 1984, Ciloger est un acteur historique du marché de l’investissement immobilier non coté.

Il nous paraît intéressant de vous communiquer leur vision de la crise et de se demander quelle est leur résistance face à celle-ci ?
 

Quelles conséquences attendre sur le marché immobilier ?
 

Pour AEW Ciloger, les marchés immobiliers sont dans une phase de pause. Cette situation est due à la conséquence des contraintes techniques et l’incertitude des acteurs du marché.

>> Téléchargez le focus CPI Pierre Plus d'Avril 2020 (PDF)

La société de gestion affirme que :


“La solidité financière des locataires et leur activité seront des critères plus décisifs dorénavant, de même que la durée et la structure des baux, en fonction de la localisation et de la fonctionnalité des immeubles”.

Pour rappel, la société de gestion est en charge des SCPI Actipierre Europe, Pierre Plus, Lafitte Pierre et Fructipierre.


Les SCPI du groupe face à la crise
 

Quelles sont les SCPI les plus touchées et les plus à même de résister à cette crise sanitaire ?

Les SCPI les plus touchées seront, sans doute, celles dont l'investissement touche le secteur du commerces. A savoir les SCPI Pierre Plus qui possèdent 82% d’actifs de commerce et Actipierre Europe avec 71%.

A l’inverse les SCPI qui résisteront le mieux seront les SCPI Fructipierre et Laffitte Pierre. Elles sont spécialisées dans les actifs de bureaux en région parisienne, et sont louées pour moitié à de grands locataires.
 

Un point sur les demandes de report de loyers

Des demandes de report de loyers ont été effectuées par différents types de locataires et, principalement, sur les SCPI de commerces. Ces demandes sont traitées au cas par cas par les gérants de la société de gestion qui adoptent des traitement spécifiques selon les typologies des actifs.

La société de gestion attend davantage de demandes de reports de loyers pour les SCPI Pierre Plus et Lafitte Pierre sur le deuxième trimestre.

 

La répercussion sur l'activité économique
 

Quel est l'impact prévu sur le rendement de ces SCPI en 2020 ?

La société de gestion a habituellement un objectif de rendement de 4% net de frais de gestion et brut de fiscalité. A ce stade, elle envisage déjà un impact négatif d’environ -1% sur le rendement de ses SCPI de commerces.

Il ne s’agit cependant que d’une prévision puisque la crise n’est pas terminée. AEW Ciloger reste prudent et pense que l’impact pourrait être plus important.
 

Le groupe continue-t-il d'avoir une collecte active en cette période ? Si oui, existe-t-il des difficultés à investir cette collecte ?

Selon AEW Ciloger, la collecte a été soutenue depuis le début de l’année sur leurs SCPI . Cependant, un ralentissement a commencé à se faire sentir en toute fin du mois de mars. Ce phénomène est la conséquence du confinement et d’une baisse de l’activité commerciale des réseaux apporteurs.

Toutefois, la société de gestion est convaincue que cette situation est normale face à de tels évènement. Mais un rebond sur le marché immobilier devrait avoir lieu post crise.
 

A quel niveau de dettes les SCPI sont-elles confrontées ?

Les SCPI AEW Ciloger sont très peu endettées. Au 31 décembre 2019, le niveau de dettes des SCPI était le suivant :

  • SCPI Pierre Plus : 7,26%
  • SCPI Actipierre Europe : 3,11%
  • SCPI Fructipierre : 2%
  • SCPI Laffitte Pierre : 0%
     

 


 

L'avenir des SCPI du groupe AEW Ciloger
 

Y aura-t-il un impact sur la valorisation des immeubles (prix de part) ?

Le sujet de la revalorisation est très délicat à aborder pour le moment. AEW Ciloger ne peut pas encore estimer l’impact total de la crise actuelle sur la valeur des actifs et des parts.

La durée du confinement et son impact économique pourrait mener, à terme, à une dévaluation des actifs immobiliers. Néanmoins, ce n’est pas encore le cas.
 

Quelle est la position sur le programme d’investissement ?

La société de gestion a constaté un ralentissement du sourcing des dossiers d’investissement mais n’est pas inquiète. Pour elle, assez d’investissements ont été réalisés en début d’année permettant à AEW Ciloger d’être en avance sur sa collecte.
 

Quid de l'utilisation des réserves en 2020 ?

Aucune stratégie n’a encore été décidée par AEW Ciloger sur l’utilisation ou non des réserves des différentes SCPI. Le but serait de combler un possible manque de performance au niveau de la distribution.
La société de gestion affirme qu’elle est en train de modéliser “les résultats des SCPI et leurs plans de trésorerie, en combinant hypothèses et informations disponibles.”.
 

Données retranscrites à partir d'échanges et des supports de communication du Groupe AEW Ciloger.



A lire également :

>> SCPI Eurovalys (Advenis) : Quel impact du covid-19 prévoir ?

>> SCPI Amundi Immobilier : Conséquences du Covid-19

>> SCPI Voisin et coronavirus : Quels effets attendre ?

>> SCPI Paref (Novapierre Allemagne) : les effets de la crise

>> SCPI Fiducial : Quels effets de la crise ?

>> Corum : quelle stratégie face à la crise ?

>> SCPI Perial (PFO2) : Quels effets attendre du coronavirus ?

>> SCPI La Française et coronavirus : Quel impact ?

>> Sofidy et coronavirus : Analyse de leurs fonds immobiliers

 




 





Tags: AEW Ciloger, scpi
blog comments powered by Disqus