Espace client
Mot de passe oublié

SCPI Fiducial : Quels effets de la crise ?

1

Note de : 100 sur 100 basée sur 1 votes.

100% sur 1 seul vote
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article






 

Patrimea vous livre la vision de la crise sanitaire par Fiducial sur ses produits immobiliers.

Acteur sur le marché depuis de nombreuses années, la société de gestion détient des SCPI de qualité, aujourd’hui touchées par la crise sanitaire du Covid19.

Spécialisée dans le secteur du commerce, comment les SCPI Fiducial vont-elles résister à la crise ?

 


Quelles conséquences attendre sur le marché immobilier ?

La société de gestion Fiducial affirme que cette crise sanitaire a un impact à plusieurs niveaux, tant sur le plan économique que financier.


Fiducial croit cependant en la force des SCPI qui réside dans la diversification et la mutualisation des risques. Selon eux:

“le nombre de locataires, la grande diversité des actifs et des secteurs d'activité assurent une stabilité et une régularité des résultats.”


Le secteur le plus touché est évidemment celui du commerce, mais cela se ressent à travers la baisse d’activité générale. Un impact dans le domaine des bureaux est également constaté.
 

Les SCPI du groupe face à la crise
 

Quelles sont les SCPI les plus touchées et les plus à même de résister à cette crise sanitaire ?

La SCPI la plus exposée de Fiducial est Ficommerce. Elle est investie à plus de 80% dans le secteur du commerce, majoritairement en province.


La SCPI Buroboutic est également touchée malgré sa diversification importante. Son patrimoine se compose de 35% d’actifs de bureaux et 50% de locaux commerciaux.


La société de gestion affirme que :

“certaines entreprises de petite taille pourraient rencontrer des difficultés dues à l'arrêt ou au ralentissement de l'activité mais les décisions de soutien massif en cours de mise en place devraient permettre de préserver ces entreprises.“

Un point sur les demandes de report de loyers

Au début du mois d’avril, 15% de demandes de reports de loyers ont été constatées sur la SCPI Ficommerce. Cependant ce chiffre risque d’augmenter car les locataires ont eu besoin de temps pour réagir face à l’évolution rapide de cette crise.

Pour la SCPI Buroboutic, ce chiffre est de 20% mais devrait beaucoup moins progresser.


La répercussion sur l'activité économique
 

Quel est l'impact prévu sur le rendement de ces SCPI en 2020 ?

Au premier trimestre, le recouvrement a été peu impacté au niveau des locataires. Cependant, le nombre d’interventions sur les loyers des locataires est amené à augmenter au deuxième trimestre.

Cet impact est difficilement quantifiable pour l’instant en raison du manque de visibilité sur l’impact de la crise.

Fiducial affirme qu’il


“s’agira d’un effort consenti sur le court terme qui sera progressivement rattrapé afin d'assurer à nouveau la régularité des performances sur le long terme.”

Le groupe continue-t-il d'avoir une collecte active en cette période ? Si oui, existe-t-il des difficultés à investir cette collecte ?

La collecte a été importante sur le premier trimestre mais avec une forte baisse déjà constatée sur le mois de mars. Cette baisse est certainement amenée à se prolonger sur le deuxième trimestre.
 

A quel niveau de dettes les SCPI sont-elles confrontées ?

Les niveaux de dettes sont peu élevés au sein des SCPI de Fiducial, de l’ordre de 10% ou moins.
 

Est-il plus difficile de vendre des parts de SCPI en cette période ?

Il n’y a pas d’obstacles particuliers pour le moment sur le sujet de la revente des parts.
La société de gestion affirme qu’elle ne constate aucun changement inhabituel du rythme de demandes de rachat.

 


 

L'avenir des SCPI du groupe Fiducial
 

Y aura-t-il un impact sur la valorisation des immeubles (prix de part) ?

Le sujet de la revalorisation des parcs immobilier est encore incertain car les expertises de valorisation sont effectuées en fin d’année.
Cependant la valeur de reconstitution de la SCPI Ficommerce a un écart très faible par rapport au prix de part. La société de gestion pourrait donc absorber qu’un éventuel léger impact de la crise sur la valeur des actifs. En effet, pour rappel, la société de gestion est obligée de revoir son prix de part à la hausse ou à la baisse en cas de variation de plus/moins de 10%.

Quelle est la position sur le programme d’investissement ?

Les dossiers d’investissement en cours ont été finalisés mais le sourcing de nouveaux dossiers est perturbé en cette période de confinement.

La société de gestion affirme qu’il

 

“est prévisible que la situation actuelle générera des retards, des reports, peut-être même quelques annulations”.


Cependant ces phénomènes ne devraient pas impacter les performances de SCPI, compte tenu notamment du ralentissement de la collecte.

Quid de l'utilisation des réserves en 2020 ?

L’utilisation des réserves pour maintenir la performance des SCPI est un sujet au coeur des discussions au sein de la société de gestion. La solution retenue semble de diminuer la distribution en fonction des baisses de recouvrement et des reports de loyers.


La société de gestion affirme notamment que le dividende du premier trimestre versé en avril sera déjà impacté légèrement et que celui du trimestre prochain sera encore plus touché.


Les réserves de la société de gestion ne sont pas assez élevées pour compenser la baisse de résultats.

 

Données issues d'échanges et des supports de communication du Groupe Fiducial.

 


A lire également :

>> SCPI Eurovalys (Advenis) : Quel impact du covid-19 prévoir ?

>> SCPI Amundi Immobilier : Conséquences du Covid-19

>> SCPI Voisin et coronavirus : Quels effets attendre ?

>> SCPI Paref (Novapierre Allemagne) : les effets de la crise

>> Corum : quelle stratégie face à la crise ?

>> SCPI AEW Ciloger : les conséquences de la crise COVID-19

>> SCPI Perial (PFO2) : Quels effets attendre du coronavirus ?

>> SCPI La Française et coronavirus : Quel impact ?

>> Sofidy et coronavirus : Analyse de leurs fonds immobiliers


Tags: fiducial, scpi
blog comments powered by Disqus