Espace client
Mot de passe oublié

SCPI logistique : quand les entrepôts rapportent gros

0

Note de : 0 sur 100 basée sur 0 votes.

Aucun Vote
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article



A l’ère de la digitalisation, la majeure partie des Français est devenue coutumière de l’achat en ligne. Les prix pratiqués sur Internet sont souvent plus compétitifs et les deux confinements n’ont fait qu’accroître cette pratique. L’ensemble des secteurs d’activité, de l’habillement à l’alimentaire, en passant par la santé ou encore le bricolage, est passé à une stratégie de commercialisation digitale. 

Certains investisseurs ont d’ores et déjà compris que le secteur du e-commerce est en pleine croissance et s’avère prometteur sur du long terme. Pour profiter pleinement de ce développement exponentiel, une des meilleures solutions consiste à investir dans les entrepôts logistiques. C’est à travers l’achat de parts de SCPI, qui investissent dans des actifs logistiques, que ce placement immobilier profite de la digitalisation et de l’économie grandissante.

L’e-commerce, le grand gagnant du confinement

Des pratiques qui s’intensifient

La Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance (Fevad) a publié son bilan post premier confinement. Il faut savoir que les achats en ligne sont en progression constante depuis 2015. En 2019, une hausse de 11,6% avait déjà été enregistrée par rapport à 2018. Cette année-là, le chiffre d’affaires a dépassé la barre des 100 milliards d’euros. Aujourd’hui, ce sont 8 internautes sur 10 qui achètent un produit ou un service sur un site internet à l’aide d’un support numérique (smartphone, tablette, ordinateur).

Cette hausse significative s’est tout simplement accentuée durant la période de confinement. Étant contraints de rester chez nous, souhaitant éviter au maximum les contacts, nous sommes nombreux à privilégier l’achat en ligne. Au second trimestre de 2020, 41 millions de cyberacheteurs se sont connectés pour faire leurs emplettes. 71% ont effectué des achats sur des sites Internet d’enseignes disposant de magasins physiques.

Le nombre de sites marchands a connu un boum, ils sont désormais 202 000 recensés, soit 11 000 de plus que l’année dernière. Cette ferveur d’achat ne semble pas vraiment s’estomper puisque 68,2% des consommateurs ont affirmé continuer à passer commande sur internet autant, voire plus, que pendant le confinement.

Des entrepôts tournant à plein régime

Si vous avez passé des commandes en ligne durant le confinement, vous avez sans doute dû affronter les camions de livraison en surchauffe ou encore les drives des supermarchés bondés. Cela ne fait aucun doute, le secteur du e-commerce a tourné à plein régime et ne compte pas s'essouffler en si bon chemin.  

Mais pour pouvoir gérer les commandes et respecter les délais de livraison annoncés, il faut posséder un stock suffisant. Et oui, sans entrepôt logistique, difficile de remplir les rayons des supermarchés et de déposer les colis sur le pas de la porte des cyber-acheteurs. C’est ici que repose l’enjeu des investisseurs immobiliers.

Mais l’immobilier d’e-commerce ne se résume pas uniquement aux entrepôts. Il représente également les immeubles, les centres de tri mais aussi de stockage. Pour continuer de fonctionner sans arrêt, les entreprises se voient dans l’obligation d’acquérir de nouveaux locaux, toujours plus grands et fonctionnels, adaptés à la robotisation.

Les SCPI logistiques, un investissement attractif

Réussir son investissement en SCPI

Par les temps qui courent, il n’est pas évident de trouver le placement d’épargne attractif. La crise engendrée par la Covid-19 a, quelque peu, bouleversé les performances et surtout les manières d’investir. L’assurance vie connaît une décollecte historique et sa prévision de rendement pour l’année 2020 avoisine les 1%. Pourtant, les Français n’ont jamais autant économisé.

Choisir de diversifier son patrimoine avec une Société Civile de Placement Immobilier semble offrir une belle opportunité, composée de souplesse, de flexibilité et d’une facilité d’accès. Les SCPI sont focalisées sur l’immobilier, représentant une valeur sécuritaire. Il s’agit d’obtenir du rendement sans se soucier de la gestion locative.

Un certain nombre de risques existent dans cet investissement. Il est essentiel de garder à l’esprit cette notion et, de ce fait, faire les bons choix. Les SCPI logistiques font partie d’une catégorie émergente et suivent les tendances de consommation.

Faire le choix de la logistique

Nous l’avons vu précédemment, l’essor du e-commerce favorise grandement le secteur de la logistique. En étant un mode de consommation à part entière, il suscite un intérêt particulier qui ne cesse de conquérir le cœur des consommateurs français. Il s’est même vu devenir un incontournable au moment où les commerces physiques ont été contraints de baisser le rideau.

Les SCPI profite de cette situation favorable pour donner un peu plus d’importance à ce secteur. Il s’avère être une très bonne opportunité de placement, aussi bien du côté des consommateurs que des acteurs. En effet, le marché locatif pour les entreprises du domaine est en plein développement et connaît une forte attractivité.

Le fonctionnement de la SCPI logistique

Comme pour toutes les autres formes de SCPI, le principe de celles liées à la logistique est assez simple. Les investisseurs deviennent propriétaires de plusieurs entrepôts logistiques, grâce à l’achat de parts. Ces entrepôts sont situés sur l’ensemble du territoire français, voire même européen pour certains. Les loyers sont perçus à hauteur de la participation financière.  

Toute la gestion du parc immobilier est entre les mains d’une société de gestion composée d’une équipe de professionnels du secteur. Les détenteurs de parts ne s’occupent de rien, et peuvent profiter d’un loyer, versé sur leur compte bancaire, à chaque trimestre. L’explosion du e-commerce permet réellement de booster son épargne. A savoir que les meilleures SCPI logistiques prévoient un objectif de rendement de 6%.

La sélection de Patrimea

Zoom sur Activimo

Créée en juin 2019, Activimmo est une SCPI à capital variable de la société de gestion Alderan. Spécialisée dans l’immobilier de logistique, elle met l’accent sur cette classe d’actifs en plein essor et qui se veut indépendante. Ses acquisitions de prédilection sont des petits entrepôts situés en périphérie de ville.

Ces locaux sont loués à des Petites et Moyennes Entreprises, des Petites et Moyennes Industries  et des Entreprises de Taille Intermédiaire. Les actifs ne dépassent pas 10 millions d’euros car l’objectif est de mutualiser au maximum les risques. Activimmo vise à répondre aux besoins des PME, PMI et ETI se trouvant à proximité des grands axes routiers. Elle permet aux entreprises d’assurer leurs services logistiques au dernier kilomètre, c’est-à-dire jusqu’au dernier maillon de la chaîne de distribution.

Afin de diversifier l’épargne des investisseurs, la SCPI est composée de locaux d’activité, d’entrepôts et de logistique urbaine, représentant au minimum 70% des actifs. Les bureaux et les commerces en France et dans les grandes villes d’Europe sont limités à 30%.

Zoom sur Interpierre France

La SCPI de rendement Interpierre appartient et est gérée par la société de gestion Paref Gestion. Elle est présente sur le marché depuis 1991. Son portefeuille est principalement investi dans les immeubles à vocation professionnelle, cela représente environ 60%.

Pour les 40% restants, le patrimoine est composé de locaux d’activités, d’immobilier de logistique et de messagerie. Ce n’est donc pas une SCPI 100% logistique mais cette tendance pourrait bien s’inverser vis-à-vis de l’évolution du marché.

Le secteur géographique de l’investissement d’Interpierre reste la France. Les actifs sont situés, en grande partie, dans la région Ile-de-France, dans les métropoles régionales ainsi qu’en province. Le rendement de la SCPI en 2019 est de 5% net.

Lorsqu’on choisit d’investir en SCPI, la diversification est au centre des objectifs. Il est primordial d’intégrer à son portefeuille différents types de SCPI. Le secteur de la logistique s’inscrit parfaitement dans cette démarche. Les SCPI logistiques sont porteuses d'un nouveau type d’actifs à fort potentiel, en France, comme en Europe.


Attention, les SCPI sont des investissements de long terme et à risque. Ni le capital ni le rendement ou versement des loyers ne sont garantis. capital non garanti. Les performances passées ne préjugent pas les performances futures.
 




Tags: logistique, scpi
blog comments powered by Disqus