Sofica : Investir dans le cinéma

Espace client
Mot de passe oublié

SOFICA : Réduire son impôt avec le septième art


En investissant dans une SOFICA, vous contribuez au financement du cinéma et de l'audiovisuel.
Liste des séries ou films financés par des SOFICA : Le bureau des Légendes, Qu'est qu'on a fait au bon Dieu, Intouchables, les Misérables ...
Réduction d'impôt de 48% en 2020 du montant souscrit plafonnée à 8.640 €
Plafonnement des niches fiscales spécifique de 18.000 €   (voir page Réduction d'impôt Sofica 2020)
Souscription minimale de 5.000 €
Une durée de blocage jusqu'à 10 ans maximum
Nombre de parts très limité : règle du premier arrivé, premier servi



Recevoir la documentation sur les SOFICA disponibles en 2020

* champs obligatoires

En application des dispositions de la loi 78-17 du 6/1/78 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, les données individuelles recueillies s'accompagnent d'un droit d'accès et de rectification accessible auprès de "Patrimea" par courrier ou par mail : contact@patrimea.com. Patrimea n’a pas la permission de prendre contact avec des citoyens ou des résidents des Etats Unis. Nous vous remercions de votre compréhension




Investir dans une SOciété pour le FInancement du Cinéma et de l'Audiovisuel (SOFICA), c'est contribuer au financement du cinéma français et de l'audiovisuel, tout en bénéficiant d'une réduction d'impôt sur le revenu. 

Comment fonctionne une SOFICA ?

La SOFICA doit obligatoirement investir 90% des fonds collectés dans des films, et ce sur une année. Les 10% restants peuvent soit être placés en comptes productifs d'intérêt, ils représentent des placements monétaires sans risque, soit en frais de fonctionnement.  Avant 2010, des SOFICA à valeur de rachat garantie existaient. Aujourd'hui, le Centre National du Cinéma et de l'image animée a pris la décision d'autoriser uniquement les SOFICA non garanties.

La société souscrit des droits d'exploitation auprès des sociétés de production en ajoutant une garantie de rachat sur, généralement, 5,5 ans. Les montants investis bénéficient d'une sécurité. Si le film marche bien, il est possible que les producteurs rachètent, à terme, les droits. L'adossement a une limite de 50% des investissements.

48% de réduction d'impôt

Le taux de réduction d'impôt est fixé à 40% des sommes investies. Il atteint 48% lorsque la SOFICA s'engage à placer 10% de ses investissements directement dans le capital de sociétés de réalisation sur un an.

En tant que contribuable, vous ne pouvez pas investir plus de 18 000 euros et 25% de votre revenu net global, sur une année civile.


Les avantages

Le premier avantage non-négligeable est la réduction d'impôt obtenue. Elle s'applique une seule fois l'année de la souscription avec un remboursement du montant l'année suivante par le service des impôts.

La simplicité de déclaration est de mise car il suffit simplement de reporter le montant investi sur la déclaration de revenus 2042C accompagné de l'attestation fiscale.

Dans le cas où une moins-value serait constatée, cette dernière est reportée et se déduira sur les éventuelles plus-values faites sur d'autres valeurs mobilières.

Enfin, devenir actionnaire d'une SOFICA, c'est aussi recevoir des invitations pour projections, des avant-premières, des festivals ou même des envois de DVD des films financés.

Les contraintes

Même si la SOFICA est un investissement très prisé, il comporte néanmoins certaines contraintes. Il y a, tout d'abord, une absence de liquidité. Aucun remboursement anticipé n'est prévu pendant la période de détention des parts estimée autour de 8 ans.

Il y a également un risque de perte en capital. Le monde du cinéma possède une rentabilité et un rendement aléatoires. Nul ne peut prédire si un film va fonctionner, une fois sa sortie en salle ou après sa diffusion.

Il est important de noter qu'il s'agit d'une offre limitée. Chaque année, Bercy octroie une enveloppe globale aux SOFICA. Elle est de l'ordre de 63 millions d'euros environ et la demande dépasse bien souvent l'offre, premier arrivé, premier servi alors ne manquez pas l'ouverture des souscriptions.



Avertissement

Avant d'investir dans une SOFICA, nous vous recommandons de consulter son prospectus et de prendre connaissance de l'avertissement de l'A.M.F (Autorité des Marchés Financiers)

  • Le capital investi n'est pas garanti

  • La liquidité est quasi nulle avant le terme. L'investisseur ne pourra donc pas revendre ses parts avant la durée de vie de la SOFICA

  • La plus value issue de l'investissement est généralement faible voire nulle. L'attrait de ce type de placement repose sur l'avantage fiscal à la souscription

  • Un produit de diversification de votre patrimoine avec une allocation représentant maximum 5% de votre patrimoine mobilier et si possible, sur plusieurs SOFICA pour mutualiser les risques