A l'étranger, pensez à vous assurer contre les arrêts de travail, arrêts maladie et le décès (IJ, capital décès versé à la famille)

Espace client
Mot de passe oublié

Assurance décès, indemnités journalières :
Se protéger ainsi que ses proches en cas de coups durs


Les limites de la protection sociale à l'étranger en terme de risques lourds

Validité des contrats, absence de dispositions

Les dispositifs de prévoyance collective auxquels vous étiez rattachés avant votre expatriation, ne sont pas toujours valides à l'étranger que ce soit ceux mis en place par votre entreprise ou par l'Etat dans lequel vous résidiez (conventions collectives, mutuelle d'entreprise, régime de base).

Par ailleurs, les contrats individuels que vous avez pu mettre en place dans votre pays d'origine trouvent souvent leurs limites dans votre nouveau pays d'accueil. Par exemple certains contrat d'assurance décès, prévoient que les garanties sont acquises dans le monde entier lors de séjours professionnels et personnels ne dépassant pas 60 jours par année civile ce qui pose problème pour les expatriés de plus longues durée.

Pour en savoir plus sur les conséquence d'une expatriation sur sa couverture sociale au sens large, consulter également notre section : Assurer sa protection sociale à l'étranger


Nos solutions de prévoyance en cas d'arrêt de travail, d'invalidité, de décès

Inclues dans nos contrats d'assurance santé expatrié

Sur nos contrats d'assurance santé à l'étranger Ambassade et Rubelles + (séjours supérieurs à 1 an), vous pouvez choisir à la carte vos garanties en terme de capital décès et invalidité, et indemnités journalières.

  • Choix d'un capital en cas de décès ou d'invalidité absolue et définitive entre 20.000 € et 400.000 €

  • Choix d'une indemnisation journalière pour arrêt de travail comprise entre 20 € et 200 €


Effectuer un devis en ligne en quelques clics pour votre prévoyance à l'étranger
 

Vous êtes expatrié

Vous êtes détaché ou expatrié complément CFE