Espace client
Mot de passe oublié

Définition, principe et fonctionnement du FCPR

Définition d'un FCPR

Qu’est-ce qu’un Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) ?

Le FCPR (Fonds Commun de Placement à Risque) est un véhicule de placement conçu pour investir dans des titres de sociétés non cotées. Ce type de placement répond à un besoin de diversification patrimoniale. Il s’agit d’un produit de capital développement offrant un fort potentiel de rendement* et qui présente par conséquent un risque de perte en capital.

L’indicateur de risque est construit sur une échelle de 1 (risque faible) à 7 (risque très élevé). Le FCPR a une notation de 6 ou de 7 en raison du risque de perte en capital élevé, notamment lié à l'investissement en titres non cotés.

Pour comprendre le fonctionnement d’un FCPR, trois points majeurs sont à retenir :

  • Les FCPR sont investis en titres d’entreprises non cotées en bourse à hauteur de 50% minimum.
  • Il est en pratique impossible d’obtenir le rachat de ses parts de FCPR pendant la durée de vie du fonds qui varie de 6 à 10 ans.
  • Bien que faisant partie de la même famille de véhicules d’investissement, le FCPR est à différencier du FCPI ou du FIP. Cette différenciation est essentiellement marquée par l'absence d'avantage fiscal à la souscription. (Voir Fiscalité FCPR)


*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

Investir dans l'économie réelle

Les FCPR constituent un outil de diversification patrimoniale pour les particuliers souhaitant financer l'économie réelle. En effet, investir dans un FCPR a pour vocation d’aborder des PME ayant un besoin de financement en fonds propres pour accompagner leur croissance ou leur transmission.

Par exemple, la stratégie d’investissement du FCPR Entrepreneurs & Rendement n°4, géré par Entrepreneur Venture, vise à financer des petites et moyennes entreprises non cotées sous forme d’obligations. Les sociétés sélectionnées, ayant moins de 250 millions d'euros de Chiffre d'Affaires, sont en phase de développement et matures. Elles interviennent dans des secteurs variés notamment l’industrie agroalimentaire, la distribution, le e-commerce et les énergies.

Depuis sa création en 2000, Entrepreneur Venture a financé plus de 150 entreprises telles que My Jolie Candle, le magazine Bien-être & Santé ou encore la société Evergaz, acteur de référence sur le secteur de la méthanisation en France. Les FCPR gérés par la société de gestion ont affiché un rendement historique performant.

(Voir notre liste de FCPR)

Investir en FCPR via son contrat d'assurance-vie

L'investissement en valeurs non cotées peut se faire en direct via l'achat de parts de FCPR. Il peut également être réalisé dans un contrat d'assurance-vie. Certaines compagnies d'assurance (comme Spirica) proposent désormais la possibilité d'intégrer des FCPR au sein de contrats comme dans l'assurance vie Patrimea Netlife.

Si l'on ajoute des frais supplémentaires comme les frais de gestion, l'assureur garantit la liquidité du placement. Un facteur très important dont l'épargnant ne peut jouir en direct !

Quel que soit le support choisi, il est indispensable de bien se renseigner sur les méthodes d'investissement, ce qui nécessite souvent d'être accompagné par un conseiller expert en la matière.
 

Fonctionnement d'un FCPR

Cycle de vie

Période de souscription

Chaque FCPR est ouvert à la souscription pendant une période limitée et fixée à l'avance. La durée de souscription varie d'un FCPR à l'autre. Une fois la période de souscription clôturée, il n'est plus possible de souscrire.


Période d’investissement


Au cours de la période d’investissement, la société de gestion recherche des entreprises « cibles » dans lesquelles elle souhaite investir. Après avoir mené des études approfondies sur un panel de sociétés, le capital investi par les souscripteurs est utilisé pour procéder aux investissements. La société de gestion assure ensuite le suivi des participations pour le compte du FCPR.


Préliquidation (facultative)

La société de gestion commence à céder les participations et, le cas échéant, procède aux premières distributions. Vous êtes informé de la mise en préliquidation du FCPR par un courrier. Pendant cette période, seuls des investissements complémentaires dans les sociétés du portefeuille sont autorisés.


Dissolution

La société de gestion décide de mettre un terme à la vie du FCPR. Elle entraîne l’ouverture de la période de liquidation et est soumise, au préalable, à l’agrément de l’AMF.


Liquidation

La société de gestion liquide les dernières participations du FCPR. À la clôture de la liquidation, qui intervient au plus tard à l’échéance du FCPR, les éventuelles plus-values réalisées sont partagées entre les porteurs de parts. La durée d’un FCPR est une variable fixée par le règlement. Cette durée est assujettie à une prorogation qui peut s’étendre sur une période de 1 à 3 années consécutives selon la qualité des choix de support et la stratégie de désinvestissement de la société de gestion. Il est en pratique impossible d’obtenir le rachat de ses parts de FCPR pendant la durée de vie du fonds, qui peut aller jusqu’à 10 ans.

Les parts de FCPR donnent droit à une exonération d'impôt sur le revenu. (voir fiscalité FCPR)


L'argent est-il disponible ?

Non. Pour ne pas perdre l'exonération d'impôt sur le revenu, vous devez conserver les parts du FCPR pendant au moins 5 ans. Toutefois, cet avantage fiscal n'est pas remis en cause dans les cas suivants :

  • Décès du souscripteur ou de son conjoint

  • Invalidité de 2ème ou 3ème catégorie du souscripteur ou de son conjoint

  • Licenciement du souscripteur ou de son conjoint

  • Retraite du souscripteur ou de son conjoint

(Attention : la rupture conventionnelle est exclue car elle résulte de la volonté du contribuable).

Le rachat de vos parts par le fonds peut dépendre de la capacité de ce dernier à céder rapidement ses actifs. Par conséquent, elle peut ne pas être immédiate ou s'opérer à un prix inférieur à la dernière valeur liquidative connue. Mieux vaut donc attendre la liquidation du fonds à l'échéance !
 

Le capital est il garanti ?

Non. Le capital d’un FCPR n’est pas garanti. Les perspectives de développement des sociétés sont incertaines sur la durée de détention. Le risque de perte en capital est important.