Groupement forestier : Comment choisir un groupement forestier ?

Espace client
Mot de passe oublié

Les critères importants pour le choix d'un groupement forestier

La forêt

L'actif principal

Le massif forestier est la composante majeure du groupement foncier forestier (GFF). Ainsi, la valeur de la forêt détermine pour l'essentiel la valeur du groupement.

Pour évaluer cet actif, les facteurs suivants sont à prendre en compte :

  • Localisation de la forêt
    Climat, sol, relief, accessibilité, altitude, exposition ...

  • Caractéristiques des peuplements forestiers
    Bois d'oeuvre (type d'essences, qualité, âge ...) et taillis (nature, âge et densité)

  • Évolution future du massif
    Estimation des objectifs de coupes et du reboisement (plantations et régénération naturelle)

  • Prise en compte du revenu issu de la chasse avec une évaluation du potentiel à moyen terme

Dans le choix du groupement forestier, nous privilégions une diversification par typologie de forêts, de peuplements et de localisations géographiques.

L'investissement dans un groupement étant un placement de long terme, les changements climatiques pourraient, à l'avenir, avoir de fortes répercutions sur le massif forestier français. La forêt en devenir d'aujourd'hui sera la forêt de rendement de demain.

 

 

Les caractéristiques du groupement forestier

Le gérant

Nous accordons une grande importance à la réputation et à l'expertise du gérant dans le domaine forestier et recommandons de choisir des groupements disposant d'une société de gestion de qualité (Amundi immobilier, Société Forestière de la CDC, UFFI ...).

Cependant, l'expertise d'un gérant reconnu a un coût et nous vous conseillons de vous renseigner sur les frais de gestion qui peuvent être dans certains cas prohibitifs et représenter une part très importante des charges du groupement.
 

La liquidité

La taille d'un groupement forestier est généralement limitée. De plus, les avantages fiscaux (impôt sur le revenu et isf) obligent une détention longue rendant la liquidité des parts des groupements forestiers faible.

Ainsi, si vous devez revendre vos parts sur le marché secondaire en gré à gré, cette opération peut s'avérer plus ou moins longue. (voir la rubrique vente groupement forestier)
 

Le dividende

Selon les années et la qualité du groupement forestier, un dividende est perçu par l'investisseur porteur de parts. Cependant, un certain nombre de groupements ont un versement de dividendes irréguliers : absence de vente de coupes, provisions pour tempêtes, créances douteuses sur le locataire de la chasse, incendie ... .

L'épargnant doit donc être conscient de ce risque et privilégier les groupements avec un dividende régulier source de rendement certain tout en notant que le dividende n'est pas le critère principal d'investissement dans un actif forestier.
 

La trésorerie

En lisant le rapport annuel du groupement forestier choisi, la partie "disponibilités" inscrite à l'actif circulant du bilan, vous apportera une indication précieuse sur la trésorerie. Un groupement forestier disposant d'une trésorerie confortable offrira à l'associé une protection pour faire face à un aléa défavorable. À l'inverse, l'investisseur sera attentif aux causes et aux conséquences d'un groupement avec une trésorerie faible voire nulle.

 

En conclusion, l'investissement dans un groupement foncier forestier nécessite une étude approfondie. Il ne s'agit pas simplement de bénéficier d'avantages fiscaux. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel indépendant pour vous accompagner dans votre placement.

Nous vous rappelons que la valeur et la revente des parts ne sont pas garanties par la société de gestion. La valeur des parts du groupement forestier peut varier à la hausse comme à la baisse.