Comparaison entre le PERP et l'assurance vie

Espace client
Mot de passe oublié

Comparatif PERP et Assurance vie

Principal avantage du PERP

Réduction d'impôt sur le revenu et à l'ISF

Contrairement à l'assurance vie, le PERP possède un avantage non négligeable : Les versements sont déductibles (dans certaines limites et conditions) du revenu imposable de l'épargnant. Celui-ci peut ainsi préparer sa retraite tout en réduisant son impôt sur le revenu hors plafonnement des niches fiscales.

De plus, pendant la phase d'épargne, les sommes versées sortent de l'assiette taxable à l'ISF.

Principal avantage de l'assurance vie

100% disponible

L’assurance vie offre une disponibilité totale du capital tout en laissant la possibilité à l'épargnant au moment de la retraite de choisir entre la sortie en rente ou en capital.

Tableau comparatif PERP vs Assurance vie

 

 Caractéristiques   PERP   Assurance Vie
 Mode de sortie   Rente viagère ou sortie en capital (20% au maximum au moment de la retraite et 100% pour les cas exceptionnels dont acquisition immobilière primo accédant).   Rente ou capital à tout moment.
 Disponibilité des fonds pendant la phase d'épargne   Aucune (sauf cas de déblocage exceptionnels).   Totale
 Économie d'impôt sur les versements  

Oui
(dans certaines limites et conditions - voir fiscalité Perp).

  Aucune
 Exonération d'ISF   Oui pendant la phase d'épargne et pendant la phase de rente (selon conditions).   Aucune
 Cas de sortie en capital exceptionnel sans fiscalité  

- Fin de droits aux allocations de chômage ou non-activité salariée depuis deux ans pour un ex administrateur ou membre d'un directoire;


- Liquidation judiciaire de l'entreprise du souscripteur ;


- Surendettement du souscripteur ;


- Invalidité de 2ème ou 3ème catégorie
(en savoir plus sur les cas de sortie en capital).

Les prélèvements sociaux sont dus sur les produits du contrat.

 

- Licenciement du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire de Pacs, à condition que l'intéressé soit inscrit comme demandeur d'emploi à Pole Emploi ;


- Mise à la retraite anticipée du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire de pacs ;


- Invalidité du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire de pacs (2ème ou 3ème catégorie) ;


- Cessation d'une activité non salariée du souscripteur ou de son conjoint ou partenaire de pacs à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire.


Ces exonérations s'appliquent aux intérêts perçus jusqu'à la fin de l'année qui suit la survenance d'un des évènements cités.

Les prélèvements sociaux sont dus sur les produits du contrat sauf pour l'invalidité.

 Fiscalité à la sortie   - Rente soumise à l’Impôt sur le revenu au titre des pensions après abattement de 10%.

- Sortie en capital soumis à l'impôt sur le revenu après abattement de 10%.
 

- Rente imposée sur une fraction du capital selon l'age du titulaire du contrat au moment de la demande de versement de la rente.
 

Sortie en capital
- Avant 4 ans, imposition de 35% des produits du contrat ou à l'impôt sur le revenu ;
- Entre 4 ans et 8 ans, imposition de 15% des produits du contrat ou à l'impôt sur le revenu ;
- Après 8 ans imposition de 7,5% des produits du contrat ou à l'impôt sur le revenu après abattement de 4.600 € et 9.200 € (personne seule ou couple).

 Durée minimale de détention   Aucune   Aucune
 Nombre de contrats   Illimités   Illimités
 Transfert vers une autre compagnie d'assurance   Possible à tout moment
(il n'est pas possible de transférer un PERP vers une assurance vie).
  Impossible
 Droits de succession   Pas de droits de succession sur les réversions de rentes viagères entre parents en ligne directe.  

- Avant 70 ans : pas d'impôt jusqu'à 152.500 € par bénéficiaire.
Prélèvement de 20% sur la valeur totale des contrats (capital + intérêts) ;


- Après 70 ans : soumis aux droits de succession (suivant les liens de parenté) après un abattement de 30.500 €.


Seuls les versements sont soumis aux droits de succession. Pas d'imposition sur les plus-values.