Besoin d’aide ?

Nos conseillers restent à votre écoute pour analyser vos besoins, vous accompagner et répondre à toutes vos questions.

Nous contacter

Nos conseillers analysent vos besoins et répondent à vos questions par mail ou par téléphone : 01 83 62 38 72

Nous contacter
MENU
SCPI Epargne Pierre Europe avis
SCPI

Avis sur la SCPI Epargne Pierre Europe, nous avons interviewé le gérant

Temps de lecture : min

Publié le 13.01.2023 – Mis à jour le 14.01.2023

Portée par le succès de sa SCPI Epargne Pierre, sur les marchés régionaux en France, ATLAND Voisin poursuit sa stratégie d’investissement innovante. La société de gestion avait été la première à mettre en avant le potentiel des métropoles régionales françaises. Aujourd’hui, elle enrichit son portefeuille et poursuit son approche, en s’intéressant à la zone euro. Epargne Pierre Europe offre, aux épargnants, un accès à de nouveaux marchés immobiliers diversifiés.

Une nouvelle SCPI à suivre de près en 2023 ! Pour vous convaincre, nous avons rencontré Romain Calbert, directeur des partenariats chez ATLAND Voisin.

Philippe Gourdelier (Patrimea) : Vous lancez aujourd’hui votre nouvelle SCPI Epargne Pierre Europe, en quoi est-ce une opportunité à saisir pour les épargnants ?

Romain Calbert (ATLAND Voisin) : C’est une opportunité à plusieurs niveaux :

  • La SCPI est déjà constituée de 2 actifs et un 3ème devrait être acheté début janvier. Nous serons donc en mesure de verser un dividende dès 2023
  • Jusqu’au 31 mars 2023, l’entrée en jouissance est au 1er jour du 4ème mois ; il passera au 1er jour du 6ème mois ensuite
  • Plus encore, le contexte actuel fait naître de réelles opportunités d’acquisitions : investir dans une SCPI en constitution de patrimoine dans ce momentum de marché est donc pertinent. Il permet aux associés de profiter des nouvelles conditions de marché plus favorables.

 

Philippe G : Pourquoi avez-vous décidé de nommer cette SCPI, Epargne Pierre Europe ? Cette SCPI suit-elle la même stratégie d’investissement que votre véhicule phare Epargne Pierre ?

Romain C : L’idée est en effet de suivre la stratégie d’investissement d’Epargne Pierre, à savoir forte mutualisation afin de diminuer le risque locatif et diversification en terme de typologie d’actifs afin de pouvoir saisir des opportunités sur toutes les classes d’actifs de l’immobilier tertiaire. Avec bien entendu une grosse différence : là où Epargne Pierre n’investit qu’en France, Epargne Pierre Europe a vocation à investir en zone euro, hors de France. Et à l’instar d’Epargne Pierre, nous avons l’ambition de la labéliser ISR (Investissement Socialement Responsable). Nous y travaillons et espérons obtenir le label dans le courant du 1er semestre.

Découvrir Epargne Pierre Europe
Madrid - SCPI Epargne Pierre Europe

Philippe G : Vous êtes spécialisé dans l’investissement immobilier en France. Pour quelles raisons avez-vous choisi de vous diversifier hors de France ?

Romain C :  Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’était une demande de la part de nos porteurs de parts pour des raisons de diversification mais aussi de fiscalité. Ensuite, pour une raison immobilière : nous achetons déjà des actifs à l’étranger via d’autres produits d’épargne immobilière et autant faire profiter à nos clients de cette compétence que nous avons acquise. Nous attendions en effet le bon timing d’investissement pour lancer ce produit.

 

Philippe G : Avez-vous déjà identifié des biens immobiliers à acquérir en 2023 ? Quels sont les pays que vous allez privilégier ?

Romain C : Nous avons déjà acheté 2 actifs en décembre 2022 : un actif de bureaux aux Pays-Bas loué à une société dans le domaine de la santé et un commerce alimentaire à Barcelone. Nous devrions acquérir dans les prochains jours un bâtiment d’activité en Espagne. Nous privilégierons les métropoles européennes dans lesquelles l’activité économique est dynamique et le marché immobilier solide et bien entendu dans lesquels nous avons une expertise.

Nous avons ainsi identifié les pays suivants dans un premier temps : Pays-Bas, Espagne, Allemagne et Irlande !

Philippe G : Quel est votre objectif annuel de rendement pour ce fonds et quand pensez-vous l’atteindre ?

Romain CEntre 5% et 5,5% brut de fiscalité étrangère. Ce rendement devrait être atteint dès 2023

Ca m’intéresse !

Là où Epargne Pierre n’investit qu’en France, Epargne Pierre Europe a vocation à investir en zone euro, hors France. Et à l’instar d’Epargne Pierre, nous avons l’ambition de la labéliser ISR. Nous y travaillons et espérons obtenir le label dans le courant du 1er semestre.

Romain Calbert 2

Romain Calbert

Directeur des partenariats ATLAND Voisin

Philippe G : Les épargnants s’interrogent sur l’impact de la hausse des taux d’intérêt sur les fonds immobiliers. Pourriez vous nous donner votre avis ?

Romain C : Cette hausse de taux soudaine est en effet venue rompre une période de plusieurs années de taux bas. Cette période avait entraîné un nivellement des prix par le haut : que l’actif soit de qualité ou non, les prix avaient tendance à s’envoler. Nous assistons à une normalisation de la situation à savoir, une rehiérarchisation des actifs et des taux : le bon actif, bien situé avec un bon locataire coûte toujours cher ; en revanche, l’actif de moins bonne qualité voit son prix corrigé.

Nous pensons que cette situation de rehiérarchisation va s’amplifier dans les prochains mois. C’est ce phénomène qui fait naître des opportunités à l’investissement, et qui nous permet d’acquérir des actifs à des prix intégrant cette nouvelle donne

 

Philippe G : Comment voyez-vous l’évolution du marché immobilier dans les mois à venir ? Pensez vous que cette évolution sera similaire à tous les pays dans lesquels vous allez investir ?

Romain C : C’est également l’intérêt d’investir dans une SCPI présente dans plusieurs pays avec des modes de fonctionnement différents en matière d’immobilier. Ainsi, dans certains pays, les acteurs de l’immobilier tertiaire opèrent davantage à crédit, qui plus est à taux variable bien souvent. La hausse des taux va ainsi davantage influer ce type de marché, des opportunités pourraient ainsi être saisies. Et parallèlement au réajustement des prix, les loyers peuvent faire l’objet de hausses plus importantes qu’en France, du fait des mécanismes d’indexation liés à l’inflation. Des prix plus attractifs et des loyers potentiellement réhaussés sont des facteurs favorables au rendement et donc à la distribution de revenus !

 

Philippe G : Qu’avons-nous à vous souhaiter pour 2023 ?

Romain C : L’obtention du label ISR. Comme je le disais plus tôt, c’est un atout supplémentaire dans le contexte actuel !

Recevoir la documentation
On aime…
1

L’équipe de gestion très expérimentée et reconnue par les professionnels du marché immobilier

2

La stratégie d’investissement dans les grandes métropoles dynamiques européennes

3

La sélection d’actifs de qualité et leur diversification géographique et sectorielle

4

La volonté d’évoluer dans une démarche responsable avec l’obtention, au plus tôt, du label ISR

Catégorie :

SCPI
0 commentaires
Laissez un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.