Besoin d’aide ?

Nos conseillers restent à votre écoute pour analyser vos besoins, vous accompagner et répondre à toutes vos questions.

Nous contacter

Nos conseillers analysent vos besoins et répondent à vos questions par mail ou par téléphone : 01 83 62 38 72

Nous contacter
MENU
Scpi Remake Live Avis
SCPI

Avis sur la SCPI Remake Live : nous avons interviewé le gérant

Temps de lecture : min

Publié le 25.10.2022 – Mis à jour le 25.11.2022

Remake Live sera-t-elle la meilleure SCPI de l’année 2023 ? Patrimea a interrogé la société de gestion, pour répondre à cette question mais aussi pour se faire un avis précis !

Benoit Cony, directeur des partenariats de Remake Asset Management (AM), a répondu aux questions de Philippe Gourdelier, co-fondateur de Patrimea. Dans cet interview, on parle du lancement de cette SCPI sans frais de souscription, déjà disponible en assurance vie et en PER, de son engagement dans l’immobilier social (vecteur de performance), du rendement attendu en 2022, de la stratégie en Europe et des perspectives pour 2023.

 

Philippe Gourdelier (Patrimea) : Remake Live est une toute jeune SCPI, en quoi est-ce une opportunité intéressante pour les nouveaux souscripteurs ?

Benoit Cony (Remake) : Remake Live est une SCPI dite « nouvelle génération ». L’idée est de proposer un modèle résolument différent de ce qui se fait depuis 60 ans. A savoir, faire disparaitre les frais à l’entrée, les fameux frais de souscription. Notre SCPI propose une stratégie d’investissement tournée vers les territoires peu densifiés des métropoles, dans le but d’accompagner la dynamique et les défis d’urbanisme de ces zones en devenir auxquels nous seront collectivement confrontés dans les 15 prochaines années.

Enfin, nous proposons une approche ESG fortement engagée avec le label ISR « Best in progress », pour nous impliquer dans l’amélioration continue des immeubles sur tous les critères ESG, ainsi qu’une poche sociale au sein de la SCPI. C’est la première fois qu’il sera possible d’investir dans une SPCI en sachant qu’une partie des fonds, de 5 à 10%, sera employée à financer des immeubles à vocation sociale. Nous avons d’ailleurs réalisé une première opération à Bordeaux en faisant l’acquisition de 40 logements étudiants dont l’exploitation est confiée à un bailleur social, afin de permettre à des étudiants, appartenant à des foyers fiscaux aux revenus modestes, de poursuivre leurs études en se logeant à faible coût.

Découvrir la SCPI Remake Live

Philippe G : Cette poche sociale dans la SCPI Remake Live est-elle un coût pour l’associé ? Y a-t-il un rendement attendu ?

Benoit C : Nous n’attendons pas de rendement à proprement parler de notre poche sociale. Cela permet de trouver une équation économique permettant au bailleur social de proposer à la location les logements, que nous finançons, au plus faible coût possible. Par exemple, les logements étudiants acquis en centre-ville de Bordeaux seront mis en location à 9€ du m², soit 270€/mois pour un studio de 30m² avant les APL. Cela signifie bien sur que cette poche ne contribuera pas au rendement de la SCPI. Cependant, nos acquisitions étant réalisées en nue-propriété temporaire, leur valeur comptable augmente à mesure que la fin du démembrement approche. Cela contribuera donc à l’augmentation potentielle de la valeur du patrimoine, donc du prix de la part de la SCPI.

 

Philippe G : Remake Live est une SCPI sans frais de souscription. Pourquoi est-ce un modèle gagnant-gagnant pour vous et le souscripteur ?

Benoit C : Ce modèle de frais innovant aligne les intérêts entre tous les acteurs de l’épargne. L’absence de frais de souscription fait tomber les barrières à l’entrée de ces produits immobiliers SCPI, de plus en plus prisés du grand public. Les conseillers sont rémunérés dans la durée plutôt qu’une seule fois à la souscription, ce qui va favoriser le travail d’accompagnement du client dans le temps. Enfin, la société de gestion ne se rémunère plus au moment où l’épargnant lui confie son argent, mais une fois qu’elle a investi les fonds du client dans l’acquisition d’un immeuble.

(A noter que la SCPI Remake Live est disponible dans 2 assurances vie distribuées par Patrimea : Epargne Evolution 2, assurée par Spirica et Ethic Vie, assurée par Suravenir. Elle est également présente dans le P-PER d’Apicil)

SCPI Remake Live

Philippe G : Les épargnants s’interrogent sur l’impact de la hausse des taux d’intérêt sur les SCPI. Pourriez vous nous donner votre avis ?

Benoit C : La hausse des taux d’intérêt est la conséquence d’une inflation élevée en France et dans la zone Euro. Les conséquences sont multiples. Tout d’abord, la hausse des taux signifie un coût d’endettement plus important pour la SCPI Remake Live. Cela renforce l’importance d’avoir une SCPI possédant une bonne dynamique de collecte, afin de pouvoir continuer d’investir régulièrement en ayant un recours minimal au crédit.

Ensuite à la suite de ces hausses de taux, on constate un ralentissement de la hausse des prix de l’immobilier d’entreprise, voire une légère correction. Une SCPI récente et en pleine collecte de capitaux (pour saisir les opportunités et dont le patrimoine est en cours de constitution, à l’image de Remake Live, va offrir à ses associés de la création de valeur à court et moyen terme.

Enfin, il est préférable d’investir son épargne sur des placements s’approchant ou battant le taux d’inflation pour protéger son capital, il faut donc bien choisir les SCPI dans lesquelles on investit. Cela nécessite un conseil avisé et le choix de Remake AM est de proposer sa SCPI exclusivement à l’aide des professionnels de la gestion de patrimoine, comme Patrimea.

 

Philippe G : A l’approche de la fin de l’année 2022, pensez vous atteindre vos objectifs de rendement fixés au lancement ?

Benoit C : Nous allons dépasser notre objectif de distribution, qui est de 5,5% par an et 5,9% de TRI (ces performances ne sont pas garanties). Nous devrions afficher pour 2022 un taux de distribution autour de 6,5% (non garanti). La satisfaction de nos associés, clients de Remake Asset Management, passe d’abord par le rendement de notre SCPI Remake Live et nous serons au rendez-vous cette année.

Nous allons dépasser notre objectif de distribution, qui est de 5,5% par an (…), nous devrions afficher pour 2022 un taux de distribution autour de 6,5%.

Philippe G : Après 10 mois d’existence, quel bilan tirez vous concernant la SCPI Remake Live ?

Benoit C : Le bilan est encourageant sur le plan de la collecte, qui atteint 82M€ au 30 septembre 2022. Notre plan d’acquisition est respecté avec une répartition à 50%-50% entre la France et l’Europe de l’Ouest en zone Euro. Les rendements moyens pondérés de nos immeubles sont supérieurs à 6% et nous avons déjà identifié 30M€ d’actifs supplémentaires pour faire face à la collecte des semaines à venir. Nous possédons des outils digitaux aux meilleurs standards du marché pour répondre aux exigences naturelles de nos partenaires et de nos clients. Nous avons structuré notre équipe pour faire face à une potentielle croissance rapide de nos encours et sommes déjà tournés vers 2023.

 

Philippe G : Quelles sont vos perspectives pour 2023 ?

Benoit C  : 2023 sera une année charnière pour la SCPI Remake Live. Il faudra confirmer la dynamique de collecte pour pérenniser la SCPI, continuer d’ouvrir de nouveaux pays et de multiplier les typologies d’immeubles pour réellement diversifier le parc afin de limiter les risques pour nos associés. Continuer de déployer nos outils digitaux et renforcer les équipes d’investissement, de gestion, de service client pour nous placer à la hauteur des attentes de nos clients.

 

Philippe G : Vous avez fait vos premières acquisitions hors de France. Quelle stratégie allez vous mener à l’étranger ?

Benoit C : Le premier métier d’un gérant de SCPI est de permettre à ses clients d’investir en immobilier en minimisant son risque : si j’ai beaucoup de locataires, l’impact du départ de l’un d’entre eux est faible. Si j’ai beaucoup d’immeubles dans plusieurs zones géographiques, l’impact d’un problème immobilier, macroéconomique ou politique est limité à la partie de mon parc que je détiens à cet endroit et je me donne la possibilité d’avoir d’autres immeubles dans d’autres endroits qui continuent de contribuer au rendement que j’attends de mon placement.

Chez Remake AM, nous pensons que le COVID-19 a montré que l’inattendu peut se produire, la meilleure protection est donc de bien diversifier sa SCPI. Nous allons donc déployer notre stratégie de développement des territoires de demain dans toutes les métropoles de plus de 250 000 habitants en France et en Europe de l’Ouest, dans la zone Euro. Notre approche est résolument opportuniste, afin de faire les meilleurs investissements possibles en fonction des différents pays, de leur situation économique, fiscale et politique, pour servir le meilleur rendement possible à nos clients.

Recevoir la documentation de la SCPI
On aime …
1

L’absence de frais de souscription (attention, des frais de rachat de 5% sont prélevés si vous sortez avant 5 ans).

2

Le rendement prévisionnel de 2022 à +6,5% (au dessus de la prévision de +5,5% du début d’année). Ce rendement n’est pas garanti chaque année.

3

L’équipe de gestion avec une expérience depuis plus de 20 ans dans l’immobilier et la gestion de SCPI ou d’OPCI.

4

La jeunesse de la SCPI, un atout selon nous, dans le contexte économique actuel et la forte hausse des taux d’intérêts. Pas d’héritage à assumer.

5

L’engagement de la SCPI via le financement de logements étudiants ou d’autres actifs engagés à hauteur de 5% de son patrimoine.

Catégorie :

SCPI
0 commentaires
Laissez un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.